Coulées de boue en Grèce : au moins quinze morts dans la banlieue d’Athènes

|

« Un désastre biblique ». Mercredi matin, des torrents de boue ont déferlé sur trois localités de la grande banlieue d’Athènes après des pluies diluviennes. Les médias grecs mettent en cause la corruption des services publics et la vétusté des infrastructures.

Par la rédaction (Avec Agences) - Des pluies torrentielles se sont abattues sur la Grèce dans la nuit de mardi à mercredi, transformant au petit matin les rues de plusieurs villes situées dans la grande banlieue d’Athènes en torrents de boue. Au moins 15 personnes sont mortes, emportées par les eaux ou piégées à l’intérieur de leur domicile. Les corps de deux hommes ont aussi été charriés jusqu’à la mer, où la police portuaire les a repêchés. Camions noyés, voitures sens dessus dessous, arbres déracinés, les dégâts sont considérables. Les inondations monstres ont envahi les rues et les maisons de Nea Peramos, Mandra et Mégare, à 50 km environ à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous