COP26 : les hypocrites ambitions de la Croatie pour le climat

| |

Dans son discours à la COP26 de Glasgow, le Premier ministre croate Andrej Plenković a vanté la faible empreinte carbone et la biodiversité de la Croatie, et présenté sa vision « ambitieuse » de la lutte contre les changements climatiques. En mettant l’accent sur les entrepreneurs et la société civile et en cachant sous le tapis tous les sujets qui fâchent. Éditorial.

Traduit et adapté par Chloé Billon (article original) « Les changements climatiques sont le plus grand défi de notre siècle et ils dégraderont irréversiblement les vies des générations à venir. Cependant, par une action prompte et résolue, nous pouvons limiter cette dégradation. » Voilà le discours qu’a tenu Andrej Plenković à Glasgow lors de la Cop26. Et comment ? Grâce à « l’ambition et l’action collective », assure le Premier ministre. Le secteur économique devrait selon lui s’engager « à tout le moins remplir les objectifs des accords climatiques déjà conclus ». Encore faudrait-il que l’État donne l’exemple en matière de bonnes pratiques (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous