Bosnie-Herzégovine : une troisième marche des fiertés malgré les contraintes des autorités

| |

Trois ans après ses débuts, la marche des fiertés de Bosnie-Herzégovine est cette fois le point d’orgue d’un mois de manifestations destinées à sensibiliser et à dénoncer les inégalités et les violences contre la communauté LGBTQI. Mais les autorités continuent de mettre des bâtons dans les roues à l’organisation.

Par Marion Roussey Les participants sont attendus de toute la Bosnie-Herzégovine pour prendre part à la troisième Marche des fiertés du pays à Sarajevo. Cette année, les organisateurs ont choisi de mettre en avant le thème de la famille. « Quand on parle des droits des personnes LGBTQI, on ne peut s’empêcher de parler de la famille, car tout ce qui arrive à une personne LGBTQI affecte sa famille », expliquent-ils. Ils insistent aussi sur le fait que les LGBTQI, déjà précarisés en Bosnie-Herzégovine, subissent encore plus durement les conséquences de la pandémie. Le départ est prévu à 17h de « La Flamme éternelle », la Vječna vatra, et les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous