Bosnie-Herzégovine : les premiers réfugiés climatiques d’Europe ?

| |

C’était il y a six ans : du 13 au 27 mai 2014, de terribles inondations dévastaient la Bosnie-Herzégovine, de même que la Serbie et la Croatie voisines. Rien n’avait été anticipé et la catastrophe a poussé à l’exode des centaines de milliers de personnes. Beaucoup se considèrent comme des migrants climatiques. Reportage dans un paysage de ruines.

Traduit et adapté par Manon Rumiz (Article initialement publié dans Euronews, repris par notre partenaire l’Osservatorio sui Balcani e Caucaso) « Quand la crue a détruit le rez-de-chaussée de notre nouvelle maison, on a commencé à envisager sérieusement de tous déménager en Allemagne. » En mai 2014, la vie d’Ana a basculé. Devant la montée des eaux, la jeune mère de famille a brutalement quitté son village avec son jeune fils pour rejoindre son mari, qui travaillait à Francfort. « Ces évènements m’ont profondément changée », poursuit-elle. « J’aurais préféré rester en Bosnie, mais les inondations ont marqué un tournant. » Depuis, la petite famille (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous