Bosnie-Herzégovine : malgré les politiques sociales, pas d’amélioration des conditions de vie des Rroms

| |

Les Rroms, la minorité nationale la plus importante en Bosnie-Herzégovine, ne bénéficient toujours pas des droits fondamentaux malgré les millions d’euros alloués à l’amélioration des conditions des minorités nationales.

Maja Nikolić Les politiques sociales visant l’amélioration des conditions de vie des Rroms en Bosnie-Herzégovine ne donnent toujours pas de résultats concrets. Cette minorité nationale fait toujours face aux mêmes difficultés depuis des années, voire des décennies, alors que la Bosnie-Herzégovine est aujourd’hui signataire de plusieurs déclarations des Nations-unies pour le respect des droits de l’Homme. Šaban Mujić est membre du Conseil des minorités nationales de Bosnie-Herzégovine. Il affirme que les progrès sont visibles sur le papier, mais pas encore sur le terrain au sein de la communauté. « Ce ne sont que les débuts. Ma belle-fille est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous