Bosnie-Herzégovine : la renaissance du Musée olympique de Sarajevo

|

Le Musée olympique de Sarajevo conservait la mémoire des Jeux d’hiver de 1984. L’édifice a été détruit durant la guerre, mais ses collections ont été préservées et vont prendre place dans un édifice rénové, tandis que la capitale bosnienne va accueillir le Festival olympique d’hiver de la jeunesse européenne en février 2019.

Par Nikola Radić Nous sommes en 1984. La flamme olympique arrive à Sarajevo. La Yougoslavie accueille, quatre ans après la disparition de Tito, les Jeux olympiques d’hiver. Pendant douze jours, 1272 athlètes de 49 pays s’affrontent sur la patinoire et les pistes de ski toutes proches, sur les monts Bjelašnica, Igman et Jahorina. Sarajevo n’est plus uniquement connue comme la ville de l’assassinat d’un archiduc, elle a désormais l’honneur d’être une ville olympique. Jamais plus la Yougoslavie ni ses États successeurs ne seront les hôtes de cette manifestation d’envergure mondiale. En Bosnie-Herzégovine comme en Serbie, en Croatie comme en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous