Bosnie-Herzégovine : les familles de David et Dženan demandent toujours justice

| |

Ce samedi, des milliers de manifestants sont attendus à Sarajevo. Cette grande marche est organisée par les proches de David et Dženan, deux jeunes retrouvés morts en 2016 et 2018, pour connaître enfin la vérité. Leurs familles accusent les autorités d’entraver les enquêtes pour maquiller deux meurtres en accidents. Un combat devenu l’emblème de la lutte contre la corruption qui gangrène la Bosnie-Herzégovine. Reportage.

Par Marion Roussey " title="© CdB / Geoffrey Brossard / Hans Lucas " /> Problème systémique Ces dernières années, la confiance envers le système judiciaire bosnien s’est fortement détériorée. En cause, l’incapacité du pays à défendre les valeurs fondamentales d’un État de droit mais aussi l’extrême lourdeur institutionnelle héritée des accords de Dayton. « Divisée en deux entités, la Bosnie-Herzégovine a deux systèmes juridiques et un réseau d’institutions publiques extrêmement fragmenté rendant difficile la moindre coopération entre les différents échelons », analyse Reinhard Priebe, jusriste mandaté par la Commission européenne pour analyser l’État de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous