Bosnie-Herzégovine : une appli contre les mines antipersonnel

| |

Plus d’un quart de siècle après la fin de la guerre, environ 2% du territoire bosnien sont toujours minés. L’application BiH Mine Suspected Areas a été développée pour faire avancer le travail de déminage et sécuriser l’activité des touristes, secouristes, montagnards ou des gardes forestiers.

Traduit et adapté par Aline Cateux (article original) Connectée au GPS du téléphone utilisé, BiH Mine Suspected Areas avertit de la proximité de champs de mines repérés par le BH MAC, le centre de déminage de Bosnie-Herzégovine qui a développé l’application. « Cela nous permet de mieux nous organiser pendant nos missions de secours et de prêter attention au terrain sur lequel nous évoluons car le danger existe aussi en dehors des champs de mines catalogués », explique Arina Beslagić, membre des secouristes de Sarajevo. L’idée d’une telle application est née du projet Via Dinarica, un réseau de sentiers de randonnée le long des Alpes dinariques, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous