Après le meurtre d’Oliver Ivanović, l’émotion et l’exigence de justice

|

Mardi soir, des milliers de citoyens se sont réunis dans de nombreuses villes de Serbie pour rendre hommage à Oliver Ivanović, mais aussi pour exiger que l’enquête permette d’élucider ce crime. Tandis que Belgrade a décidé de suspendre sa participation au « dialogue » avec Pristina, Aleksandar Vučić a annoncé qu’il se rendrait dans les enclaves serbes du Kosovo samedi et dimanche.

Par la rédaction Avec le hashtag #NasJeIpakViše (« Nous sommes pourtant les plus nombreux »), des milliers de citoyens se sont réunis mardi soir dans de nombreuses villes de Serbie. À Belgrade, le rassemblement devant la basilique Saint Sava a vu défiler de nombreuses figures de l’opposition : l’ancien Président Boris Tadić, le chef du Parti démocrate (DS), Dragan Šutanovac, l’ancien maire de Belgrade Dragan Đilas ou encore Vuk Jeremić. Des rassemblements similaires ont eu lieu à Niš, Novi Sad, Leskovac, Prokuplije, Kragujevac, etc. Interrogée par Radio Slobodna Evropa, la Première ministre serbe Ana Brnabić a évité de répondre aux questions (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous