Crimes de guerre au Kosovo : Oliver Ivanović, « puni avant même d’être jugé »

|

C’est le prisonnier le plus célèbre d’Eulex. Depuis janvier 2014, le politicien serbe du Kosovo Oliver Ivanović, soupçonné de crimes de guerre, est en détention provisoire. Il a entamé une grève de la faim et vient d’être placé en soins semi-intensifs à l’hôpital de Mitrovica.

Cela fait maintenant un an qu’il est question, au Kosovo, du procès d’Oliver Ivanović, dirigeant du parti serbe Građanskih inicijativa SDP (Initiative citoyenne, Serbie, Démocratie et Justice). Ce 14 août en fin d’après-midi, il a été hospitalisé après avoir entamé une grève de la faim de huit jours, au cours de laquelle il aurait perdu sept kilos. Oliver Ivanović aurait été placé en soins semi-intensifs dans une chambre du département de médecine interne de l’hôpital de Kosovska Mitrovica, selon Radio Kontact Plus. Le politicien serbe avait été arrêté le 27 janvier 2014 par Eulex. Il est accusé d’avoir commis ou incité à commettre des crimes de guerre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous