Anina Ciuciu, une candidate rom pour faire entendre la voix des quartiers populaires au Sénat

| |

« Rromni, citoyenne française et roumaine. » Anina Ciuciu étudie le droit à la Sorbonne et ambitionne de devenir avocate. Tête de la liste Notre avenir, elle est candidate aux élections sénatoriales en Seine-Saint-Denis, dimanche 24 septembre. Son but ? « Porter la lutte pour l’égalité des droits et contre le racisme » au Palais du Luxembourg.

Par la rédaction La route est longue entre la banlieue de Craiova, en Roumanie, et le Palais du Luxembourg, à Paris, où siègent le Sénat français. À 27 ans, Anina Ciuciu n’est pourtant pas loin d’avoir couvert la distance. Née en 1990 dans une famille rrom, Anina Ciuciu a grandi en Roumanie avec ses deux sœurs et ses parents, jusqu’à ce que son père, comptable, et sa mère, aide-soignante, se fassent licencier. Ils avaient essayé de se faire passer pour des « Roumains de souche », mais leurs employeurs ont fini par découvrir leurs racines tsiganes. En Roumanie aussi, les Rroms sont des citoyens de seconde classe. Quand les Ciuciu décident de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous