Albanie : des centaines de nationalistes grecs déferlent sur le village de Bularat

|

Le 28 octobre, un membre de la minorité grecque d’Albanie était abattu par la police albanaise. Pour ses obsèques, jeudi, des centaines de militants nationalistes venus de toute la Grèce ont déferlé dans le village de Bularat.

Par la rédaction « Le nord de l’Épire est grec et la Macédoine est grecque. » L’immense drapeau a été déployé mercredi, lors des funérailles de Kostandinos Kacifa. Les nationalistes grecs, dont certains affichant des symboles anti-albanais et anti-macédoniens, étaient venus assister en masse au dernier hommage rendu au jeune homme tué par la police albanaise le 28 octobre. Ce dernier avait tiré à la Kalashnikov contre les forces de l’ordre lors du Jour du Non, l’une des deux fêtes nationales grecques, une date qui commémore le rejet de l’ultimatum italien du 28 octobre 1940 par le dictateur Ioánnis Metaxás et le début de la guerre. De nombreux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous