Albanie : la Chine et les mini-centrales du parc national de Theth

|

Les rivières des Balkans attirent les géants chinois du BTP. Après la Bistrica en Bosnie-Herzégovine, c’est la Shala qui pourrait voir son cours modifié par trois centrales hydroélectriques, dont deux situés dans le parc national de Theth. Un projet très controversé, mené par de douteux investisseurs.

Par la rédaction (Avec Exit) - Trois centrales hydroélectriques devraient être construites sur la rivière Shala, dans le nord de l’Albanie, dont deux à l’intérieur des limites du Parc national de Theth, ce qui contrevient à la législation. La troisième serait située plus en aval, dans une zone touristique très fréquentée les mois d’été. La rivière Shala prend sa source près du village de Theth, au nord de l’Albanie. Après avoir parcouru 37 kilomètres à travers les montagnes se jette dans le lac artificiel de Komani. Ce « paradis secret » connu pour ses eaux cristallines. Une partie de son cours se trouve dans le parc national de Theth, qui abrite (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous