Grèce : Aube dorée, ou la résistible ascension de la « bête immonde »

Les milices d’Aube dorée font régner la terreur dans les quartiers populaires des villes grecques, traquant les immigrés, mais s’attaquant aussi ceux qui osent s’opposer à ce parti ouvertement néo-nazi. Aube dorée a un programme simple : « la Grèce aux Grecs », et l’expulsion des étrangers. Le parti a infiltré la police et se substitue de plus en plus souvent aux forces de l’ordre. La crise et l’austérité imposée à la Grèce produisent des monstres dangereux.