Yougoslavie : le Maréchal Tito, figure tutélaire d’un « âge d’or » disparu ?

Le 4 mai 1980, Josip Broz Tito, le dirigeant historique de la République fédérale socialiste de Yougoslavie, s’éteignait à Ljubljana. 40 ans après sa mort, son prestige est plus grand que jamais dans tout l’espace post-yougoslave, car il symbolise un « âge d’or » où tous les peuples de la Fédération vivaient en harmonie, malgré une démocratie « limitée »...