Dani

Zlatko Dizdarevic : « l’Europe ne convient pas à la Bosnie-Herzégovine »

| |

L’Union européenne a ouvert des discussions avec la Serbie et Monténégro, mais pas avec la Bosnie. Zlatko Dizdarevic, ancien journaliste du quotidien Oslobodjenje de Sarajevo, ancien directeur de l’hebdomadaire Svijet, ex-ambassadeur de Bosnie et Herzégovine en Croatie, l’un des meilleurs connaisseurs bosniens des questions relatives à l’UE, parle de l’impact catastrophique de la décision de Bruxelles qui enfonce définitivement la Bosnie-Herzégovine au fond de la « fosse sceptique » balkanique.

Propos recueillis par Senad Pecanin Dani : Tu m’a dit qu’en allant ce matin au travail tu réfléchissais au choix de « la une » à la suite des récentes décisions prises à Luxembourg par l’Union européenne, et que l’un des titres les plus appropriés serait « Une catastrophe qui ne concerne personne ». Pourquoi ? Zlatko Dizdarevic : C’est simple. Il s’agit vraiment d’une catastrophe, et seulement une personne politiquement illettrée, sans éducation et mal informée ne sait pas de quoi il s’agit, ne voit pas qu’on est en train de nous enfoncer au fond d’une « fosse sceptique » dans laquelle je ne vois plus d’issue. Deuxièmement, je pense que ce matin dans ces (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous