Monitor

Yougoslavie : Qui veut de l’Etat du Sandjak ?

| |

Le mémorandum du Conseil national bosniaque du Sandjak (BNVS) n’explique
pas
pourquoi le Monténégro et la Serbie accepteraient de se priver d’une
partie de
leur territoire. En revanche, il énumère minutieusement les larges
droits de ce
futur "Etat autonome".

Par Zoran Radulovic Le BNVS, présidé par Sulejman Ugljanin, a adopté au mois de juin de cette année à Novi Pazar une "déclaration sur le droit des Bosniaques à l’égalit é politique et nationale" et un "Mémorandum sur l’autonomie du Sandjak et ses rapports particuliers avec la Bosnie-Herzégovine". Les auteurs de ce texte ont adressé le mémorandum à toutes les institutions compétentes de la République fédérale de Yougoslavie (RFY), de la Serbie et du Monténégro (le président, le premier ministre, le parlement...) en demandant une prise de position sur le contenu du document. "Nous attendons du pouvoir actuel qu’il accepte le dialogue. Nous (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous