Les secrets des ventes d’armes de la Serbie à l’Arabie saoudite

| |

Non seulement l’usine Krušik de Valjevo vend-elle des armes à l’Arabie saoudite, mais elle accorderait des tarifs préférentiels et illégaux à un intermédiaire, qui n’est autre que Branko Stefanović, le père de l’actuel ministre de l’Intérieur de Serbie. Le lanceur d’alerte, un employé de l’usine de 35 ans, a été emprisonné il y a un mois dans le plus grand secret.

Par Milica Čubrilo Filipović Ce sont les forces spéciales armées, en jeep, qui auraient débarqué en trombe dans l’usine Krušik de Valjevo, le 18 septembre dernier, pour arrêter A.O., trois jours après que le site Arms watch a publié un texte sur les tarifs préférentiels accordés à l’exportateur GIM, propriété de Branko Stefanović, au détriment de la compagnie d’État SDPR, pour des armes vendus à l’Arabie saoudite, qui les utilise pour faire la guerre au Yémen. La même semaine, Balkan Insight avait révélé l’implication de Branko Stefanović, le père du ministre de l’Intérieur. Des « mensonges », a rétorqué ce dernier, Nebojša Stefanović. « C’est un pas (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous