Osservatorio sui Balcani

Turquie : vers une nouvelle Constitution, civile mais pas laïque ?

| |

L’AKP, le parti musulman modéré au pouvoir en Turquie, avait promis une nouvelle Constitution, en remplacement de celle de 1982, approuvée sous la junte militaire. La nouvelle Constitution devrait mieux garantir les libertés civiles et l’équilibre des pouvoirs. Certains la soupçonnent de vouloir s’attaquer au principe de laïcité. Entretien avec le Professeur Őzbundun, chargé de rédiger le projet constitutionnel.

Propos recueillis par Fabio Salomoni En septembre dernier, l’AKP a demandé à une commission de juristes conduite par Ergun Őzbundun, professeur à l’université Bilkent d’Ankara, de rédiger un projet constitutionnel. Les tensions autour du PKK et du Nord de l’Irak ont supplanté à la une de l’actualité les polémiques soulevées par cette initiative du gouvernement Erdoğan. Osservatorio sui Balcani (OB) : Pourquoi une nouvelle Constitution ? Ergun Őzbundun (EO) : La Constitution actuelle est entrée en vigueur en 1982 et a été rédigée dans une période très particulière, caractérisée par la présence au pouvoir des militaires. Avec le temps, elle a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous