IWPR

TPI : comparution du premier témoin « de l’intérieur »

| |

Les hommes politiques serbes répliquent aux anciens associés de Milosevic mettant en cause des dirigeants dans les crimes de guerre au Kosovo.

Par Zeljko Cvijanovic, rédacteur en chef du magazine Blic Le premier témoin serbe de l’intérieur présent au procès de Milosevic a accusé des hauts responsables de l’Etat de complicité pour les crimes commis au Kosovo, un témoignage qui risque d’avoir des répercussions dans les corridors du pouvoir à Belgrade. Radomir Tanic, qui a témoigné pendant trois jours et demi, a prétendu que l’ancien président de Yougoslavie avait prémédité des actes de génocide et de nettoyage ethnique contre les Albanais du Kosovo et que les actuels dirigeants avaient participé à ce plan ou bien avaient connaissance de ces crimes. Radomir Tanic a toutefois un passé politique (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous