Delo

Toutes les communautés religieuses de Slovénie bénéficient-elles d’un traitement égal de la part de l’État ?

| |

Celui qui s’opposera à la liberté de culte et essaiera de restreindre les droits des personnes en fonction de leur appartenance religieuse sera passible de deux mois d’emprisonnement. Cette loi, qui paraît anachronique, date de 1976. C’est la seule en Slovénie qui fixe le fonctionnement des communautés religieuses.

Par Ranka Ivelja. En vertu de la Constitution, les communautés religieuses sont égales en droit, et la liberté de culte est garantie. Jusqu’en 1999, elles pouvaient s’inscrire sans trop de problèmes. Cela a permis à des organisations regardées ailleurs comme exotiques ou sectaires d’avoir pignon sur rue, ainsi l’ordre mystérieux Ordo Templi Orientis et l’Église de scientologie. Depuis quatre ans, plus aucune communauté religieuse n’est venue rejoindre les trente et une recensées dans le pays. Toutefois, selon des sources officieuses, dix groupes ont déposé une demande, notamment les représentants de l’hindouisme, une des plus anciennes religions au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous