Le Courrier des Balkans

Slovénie / Croatie : contentieux territoriaux, recours au droit et chantage à l’intégration

|

La Slovénie menace de s’opposer à l’adhésion de la Croatie à l’Union européenne faute d’une résolution préalable des contentieux qui perdurent sur les frontières entre les deux États. La frontière terrestre slovéno-croate est toujours contestée, mais le plus sérieux différend concerne le Golfe de Piran et l’accès de la Slovénie aux eaux internationales. Une procédure d’arbitrage devant la Cour internationale de Justice est cependant engagée.

Par Déborah Grbac [1] Depuis plusieurs années déjà, le contentieux territorial entre la Slovénie et la Croatie à propos de leur frontière commune se ravive régulièrement au moment de la période estivale. À chaque anniversaire du traité avorté Drvnošek-Račan, du nom des Premiers ministres croate et slovène de l’époque, signé en juin 2001, les autorités slovènes se rappellent avec amertume comment elles ont bien failli obtenir un corridor maritime à travers les eaux territoriales croates, via la baie de Piran [2]. Par conséquent, elles critiquent le manque de coopération des autorités croates qui, selon elles, tergiversent depuis 1992 sans vouloir (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous