Danas

Serbie, Monténégro, Croatie : le nombre de territoires multiethniques recule

| |

La situation des minorités nationales en Serbie-Monténégro et en Croatie, vue par Rasim Ljajic, ministre fédéral de l’USM chargé de la question des minorités, et Furio Radin, président du Conseil du rassemblement de la Croatie pour les droits de l’Homme et des minorités nationales.

Propos recueillis par Omer Karabeg DANAS : « – Il est intéressant de noter que, tant en Serbie-Monténégro (USM) qu’en Croatie, ce sont deux membres des nations minoritaires qui occupent les postes clés des institutions chargés du problème des minorités. Monsieur Ljajic s’exprime en tant que Bosniaque, et monsieur Radin en tant qu’Italien. Est-ce que votre nomination à ces fonctions signifie que vos pays attachent une grande importance aux problèmes des minorités ? Ou bien, est-ce que les représentants des peuples minoritaires ont obtenu ces affectations parce que ces ministères ne sont pas considérés comme importants ? » Rasim (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous