Danas

Serbie : le DS et le SPS sont-ils des partis « de gauche » ?

| |

Depuis que court l’hypothèse d’une coalition entre le Parti démocratique (DS) et le Parti socialiste de Serbie (SPS), ces deux partis soulignent qu’ils se classent à la gauche de l’échiquier politique. Le DS de Boris Tadić est, certes, membre de l’Internationale socialiste, à laquelle le SPS rêve d’adhérer, mais les programmes économiques et sociaux du DS et du SPS sont bien différents. La « justice sociale » que revendique le SPS n’a pas grand-chose à voir avec l’orientation social-démocrate modérée du DS... Retraites, protection sociale : une analyse des programmes des deux partis.

Par M.R. Milenković, L.Valtner L’interprétation de la notion de « justice sociale » et la manière pour y accéder constituent l’une des bases mises en avant par le Parti socialiste de Serbie (SPS) dans les négociations sur la formation du gouvernement. Qu’ils négocient avec le Parti démocratique DS, la coalition « populaire » (DSS-NS) ou avec les radicaux, les socialistes cherchent à réaliser leurs objectifs. Pour le SPS, la justice sociale suppose des changements législatifs et l’adoption de nouvelles lois sur l’assurance-retraite et l’invalidité, des modifications de la loi sur l’assurance-santé et la protection sanitaire, qui doivent garantir (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous