Habemus papam

Bosnie-Herzégovine : Sarajevo attend le pape, une chance pour le dialogue

| |

Sarajevo, « capitale naturelle » de la rencontre oecuménique et du dialogue interreligieux ? À quelques jours de la visite du pape François dans la capitale bosnienne, samedi 6 juin, le théologien Franjo Topić, président de l’association culturelle croate Napredak, résume les attentes et les espoirs de ce voyage. Interview.

Propos recueillis par Andrea Oskari Rossini Mgr Franjo Topić dirige, depuis 1990, l’association culturelle Napredak. Professeur à la Faculté de Théologie catholique de Sarejevo, récipiendaire de nombreuses distinctions pour ses publications, en Bosnie-Herzégovine comme à l’étranger. Ses cours portent sur la théologie œcuménique, l’ecclésiologie, l’histoire et la science des religions, ainsi que sur l’islam. Osservatorio Balcani e Caucaso (OBC) : Que signifie la visite du pape pour la Bosnie-Herzégovine et en particulier pour les catholiques qui vivent dans ce pays ? Franjo Topic (F.T.) : Cette visite a un sens tout particulier. C’est le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous