Oslobodjenje / Le Courrier des Balkans

Repenser la ville de Sarajevo : réflexions d’un urbaniste

Le premier devoir de la politique, c’est d’offrir à chaque citoyen la possibilité de vivre et de travailler dignement dans sa ville et sur son territoire. Toutes les compétences existent en Bosnie pour que le pays tout entier puisse atteindre rapidement les standards européens. Un urbaniste français installé depuis douze ans à Sarajevo lance des pistes de réflexion.

Par Jean-François Daoulas [1] Sarajevo, un site, une histoire, des hommes On oublie trop souvent qu’une ville est d’abord un site spécialement choisi par des hommes pour y vivre. De l’Antiquité à nos jours, différentes sociétés se sont succédées à Sarajevo en bâtissant des lieux sur des espaces qui correspondaient à leurs choix de vie. La civilisation romaine installa des thermes à l’ouest, proches des sources naturelles dans la vallée de Butmir, les marchands de l’empire ottoman préférèrent habiter le cirque calcaire à l’est, à proximité du débouché de la rivière Miljacka pour pouvoir transformer les matières premières en produits finis (cuir, or, cuivre, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous