Danas

Nord du Kosovo : le gouvernement de Belgrade a perdu le contrôle des barricades

| |

Les autorités de Belgrade ont perdu tout contrôle sur les barricades érigées dans le nord du Kosovo, où les militants des partis de l’opposition nationaliste sont de plus en plus actifs. Les maires des communes de Mitrovica, Zvečan et Zubin Potok exigent même la démission de Borislav Stefanović, le chef de l’équipe de négociation serbe. Pour reprendre la main, il faudrait que le gouvernement explicite véritablement le contenu des accords conclus à Bruxelles le 2 septembre.

Par N. Tomić Le gouvernement serbe et les partis de la coalition gouvernementale ne contrôlent plus la situation sur la plupart des barricades érigées par les Serbes du nord du Kosovo. Les militants du Parti progressiste serbe (SNS) et du Parti démocratique de Serbie (DSS) y jouent un rôle de plus en plus actif, ainsi que des dirigeants locaux. Retrouvez notre dossier : Le Nord du Kosovo : une zone toujours sous haute tension Ce n’est que dans la commune de Leposavić, dirigée par le Parti démocratique (DS) - auquel appartient le ministre pour le Kosovo et Metohija, Goran Bogdanović - qu’une certaine coordination est toujours (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous