Vijesti

Monténégro : le camp de réfugiés roms de Podgorica dévasté par les flammes

| |

Mardi 24 juillet, le camp de réfugiés roms situés à Konik, dans les faubourgs de la capitale monténégrine, a été au trois-quarts détruits par un gigantesque incendie. 38 des 47 baraques du camp ont brûlé. Créé en 1999, ce camp accueille des roms réfugiés du Kosovo. Les autorités ont promis d’offrir des solutions de relogement au plus vite.

Par Stanko Radulović et Haris Šabotić Le camp de réfugiés 1 de Konik, un quartier des faubourgs de Podgorica, a été entièrement détruit dans l’incendie qui a commencé le 24 juillet à l’aube : 38 des 47 baraques en bois sont parties en fumée. Selon les estimations du terrain environ 150 familles ont perdu leur domicile. Même si la propagation du feu a été très rapide, il n’y a eu ni victimes ni blessés. Les pompiers sont intervenus vers 5h50, mais sans grands résultats, les maisons en bois ont très rapidement brûler. Željko Šofranac, directeur du Bureau gouvernemental pour les réfugiés à déclaré que ses équipes allaient installer des tentes à la place (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous