Le Courrier des Balkans

Mer Adriatique : l’Europe à la rescousse de la recherche océanographique croate

| |

Avec l’entrée de la Croatie dans l’Union, la mer Adriatique va devenir un « lac européen », rendant plus nécessaire que jamais la protection de cet espace. L’Institut océanographique de Split étudie depuis longtemps la Mer Adriatique et l’évolution de ses réserves halieutiques. Mais pour continuer et développer ces recherches, les Croates ont besoin de l’appui financier de l’Union européenne...

Par Claire Vallet La recherche scientifique marine en Croatie est principalement conduite par l’Institut océanographique de Split (IOR). Cette institution publique compte 54 scientifiques travaillant dans huit laboratoires, elle mène des études en mer grâce à un bateau de recherche (le Bios II). C’est l’unique institut croate exclusivement spécialisé dans la recherche marine et le seul également à mener des recherches dans le domaine de la pêche. Il dépend du ministère des Sciences, de l’éducation et des sports. Quelques autres institutions tentent également de participer à des projets européens : un petit laboratoire à Dubrovnik, dépendant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous