Ta Nea

Les Talibans retiennent un otage grec en Afghanistan

| |

Les Talibans ont enlevé un membre éminent de la communauté des Kalas, un peuple d’origine grecque, dans le Nord-Ouest du Pakistan. Depuis, Thanasis Lerounis a été transféré dans une région afghane isolée. Ses ravisseurs demandent au gouvernement pakistanais la libération de trois de leurs dirigeants. Ses proches ont demandé à Athènes d’intervenir. Cela fait maintenant plus de 40 jours que l’homme est détenu.

Reportage de Pétros Stéfanis « Depuis quelques jours, nous savons que Thanasis Lerounis est vivant. Nous connaissons aussi l’identité de ses ravisseurs, des Talibans. Depuis hier, nous avons aussi comme données officielles les demandes de libération qu’il a envoyées : trois lettres manuscrites de notre malheureux ami nous sont parvenues. » Voilà ce qu’a déclaré à Ta NeaMaria Maneta, membre de l’ONG Volontaires Grecs, dont le président n’est autre que l’otage en question. En effet, Thanasis Lerounis, un enseignant de 53 ans, enlevé il y a plus de 40 jours au Nord-ouest du Pakistan, a écrit trois lettres pour que les deux revendications de ses (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous