Osservatorio sui Balcani

Les Moldaves tiraillés entre nostalgie de l’Union soviétique et intégration européenne

| |

Les jeunes réunis pour fêter la Journée de l’Europe et les anciens combattants de la Seconde guerre mondiale, qui se souvenaient du Jour de la Victoire, n’étaient séparés que par le boulevard Etienne-le-Grand. À Chişinău, le 9 mai, au même instant, on pouvait donc voir deux Moldavie qui regardaient dans des directions éloignées, voire opposées.

Par Iulia Postica En Moldavie, le 9 mai est officiellement férié, en tant que Jour de la Victoire ; cette commémoration est revenue au goût du jour après le retour du parti communiste au pouvoir et une décennie de quasi-oubli. Bien que beaucoup de nostalgiques associent spontanément cette date à la victoire de l’Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale, beaucoup de jeunes moldaves préfèrent voir en elle la célébration de la Journée de l’Europe. Cette année, la Journée de l’Europe a été avancée officiellement au 8 mai ; cette décision a été prise par la délégation de l’Union européenne en Moldavie et par la municipalité de Chişinău, afin (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous