AIM

La Macédoine n’est plus une "oasis de paix"

| |

Pendant les 365 jours qui viennent de s’écouler, quelqu’un a fait perdre aux
Macédoniens l’illusion qu’ils vivaient dans « une oasis de paix » et que les
crises quiexistaient dans les pays voisins du leur ne les concernaient pas.

Par Zeljko Bajic à Skopje. Il y a exactement un an, un Macédonien moyen était certain que les soldats de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) étaient prêts à mourir pour l’indépendance de son pays. Une opération était en préparation contre Milosevic dans laquelle la Macédoine s’était vue attribuer une place spéciale, (du moins c’est ce que Skoplje croyait), celle d’un territoire que les soldats de l’Alliance devraient traverser pour attaquer le Kosovo. Durant ces journées de mars 1999, l’espace aérien a été bouclé, comme l’ont été la plupart des routes et le petit pays du sud des Balkans s’est trouvé pris en « sandwich » : d’un côté, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous