Utrinski Vesnik

La Macédoine aux urnes le 22 mars : les partis s’engagent à des élections calmes et honnêtes

| |

Le cadre dans lequel se dérouleront les élections présidentielles et municipales du 22 mars en Macédoine est désormais fixé. Un changement constitutionnel permettra au favori d’être élu au second tour avec seulement 40% des voix au lieu de 50%. Et, pour la première fois, les candidats à la Présidence de la République et aux fonctions municipales devront attester qu’ils n’ont jamais fait partie des anciens services secrets.

Par Olivera Vojnovska Le 10 janvier, le président du Parlement macédonien, Trajko Veljanoski, a annoncé officiellement la date des élections présidentielles et municipales, fixée au 22 mars 2009. Pour la première fois, les candidats devront fournir des déclarations assurant qu’ils n’ont pas collaboré avec les anciens services secrets. Ces déclarations seront vérifiées par une commission d’observation. Les dirigeants des quatre principaux partis - dans le bloc macédonien, le VMRO-DPMNE et le SDSM, dans le bloc albanais, le BDI et le PDSh - se sont mis d’accord pour que la commission soit formée avant les élections. Même si les partis ont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous