Dnevnik

La Bulgarie peine dans sa gestion des fonds européens

| |

Le « Fonds républicain pour l’infrastructure routière » est sur le point de se transformer en agence auprès du Conseil des ministres. La vice-Premier ministre chargée des fonds européens, Meglena Plougchieva, n’est pas satisfaite de la gestion actuelle de ce fonds. Entre désordre et affaire de corruption, les trois ministères adjoints concernés (Développement régional et Aménagement du territoire, Transports et Finances) réagissent face aux menaces de la Commission européenne.

Par Svetlana Nenova et Stefane Antonov Le « Fonds républicain pour l’infrastructure routière » va être restructuré en agence auprès du Conseil des ministres. C’est une alternative proposée à la vice-Premier ministre en charge des fonds européens, Meglena Plougchieva, par trois ministres adjoints, à savoir Iskra Mihaylova, du ministère du Développement régional et de l’Aménagement du territoire, Vessela Gospodinova du ministère des Transports et Lubomir Dacov du ministère des Finances, a-t-on annoncé à Dnevnik. La décision, une fois coordonnée entre les différents bureaux, devra être acceptée par le gouvernement cette semaine. D’après l’information diffusée, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous