Dnevnik

La Bulgarie baisse dans l’estime de la Commission européenne

| |

La Commission européenne n’est pas satisfaite des efforts fournis par la Bulgarie depuis son adhésion : les six critères qu’elle devait accomplir ne le sont pas. Une synthèse du compte-rendu de la Commission, peu avant sa publication, qui devra pousser la Bulgarie à de nouveaux efforts.

Par Denitsa Kamenova Des progrès insuffisants La Bulgarie ne sera pas obligée d’appliquer une clause de prévention sur la Justice et l’ordre intérieur et on ne lui imposera pas de sanctions financières. Ce sont les seules critiques favorables à l’égard de la Bulgarie qui figurent dans le rapport de la Commission européenne qui sera officiellement publié mercredi 27 juin. Le ton du document est extrêmement sévère et critique sur les six critères que la Bulgarie devait accomplir depuis septembre. Dorénavant, le pays va être suivi de plus près sur les objectifs qu’il devra atteindre. Sofia est critiquée pour son manque de progrès, et on exige désormais (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous