Osservatorio sui Balcani

La Bulgarie aux urnes : messages flous et perte de confiance dans les politiques

| |

Le 25 juin, les électeurs bulgares doivent renouveler le Parlement. La scène politique est plus éclatée que jamais, et la campagne électorale s’est jouée à coups de spots publicitaires, pour masquer le vide des messages et la dillution des identités politiques. L’analyse d’un expert du monde de l’information en Bulgarie.

Propos recueillis par Stella Stojanova Georgi Lazanov est un des principaux experts du monde de l’information en Bulgarie [1], il est interrogé par une journaliste du quotidien Standard. Stella Stojanova : En quoi la campagne médiatique des partis se différencie des élections précédentes ? Georgi Lazanov : Ce qui est inquiétant, c’est le caractère tout à fait commercial qu’a pris cette campagne politique. C’est peut-être la première fois, que l’argent est ainsi gaspillé pour la propagande électorale. Les partis sont désormais loin d’être ce qu’ils affichent réellement. Leurs messages, leurs comportements, leurs raisons sont vides de contenu. Les coups (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous