IWPR

Kosovo : ni les Serbes ni les Albanais ne veulent rendre les armes qu’ils détiennent illégalement

| |

La campagne très médiatisée en faveur de la restitution des armes détenues illégalement a échoué. En raison de l’insécurité qui continue de régner dans le protectorat des Nations unies, et des incertitudes sur l’avenir, ni les Serbes ni les Albanais ne veulent rendre les armes qu’ils possèdent.

Par Artan Mustafa et Jeta Xharra À la suite d’une dispute familiale, Ermira Demaj, 15 ans, fille d’un juge de la Cour Suprême du Kosovo, s’est emparé d’un pistolet, détenu sans licence par son père son père, et s’est tiré une balle dans la tête. Elle est morte le 13 octobre, après plusieurs jours de coma. Son père a expliqué qu’il gardait cette arme pour se protéger, puisque les juges locaux reçoivent de nombreuses menaces. Cette tragédie est intervenue quelques jours après qu’une loi d’amnistie sur les armes ait échoué, amnistie qui voulait débarrasser le Kosovo d’environ 400 000 armes à feu détenues illégalement. Se pose donc maintenant la question de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous