Le Courrier des Balkans

Kosovo : la fin annoncée d’un réconfort civil

|

Le médiateur pour les droits de la personne va bientôt quitter le Kosovo. Retour sur une institution qui a voulu être une « oreille » à l’écoute de la société et des problèmes des gens ordinaires. À quoi sert un médiateur ? À se battre pour les droits des gens. Une évocation des « journées ouvertes » qu’organisaient Marek A.Nowicki à travers tout le Kosovo.

Par Marek A.Nowicki, médiateur pour les droits de la personne du Kosovo Qui va désormais les écouter ? Alors que je vais bientôt quitter le Kosovo, j’ai pensé aux plus de 10 000 personnes qui sont venus me voir pour me parler de leurs histoires personnelles ces cinq dernières années, aux visites mensuelles sur le terrain où les gens avaient une chance de me rencontrer moi-même ou mon adjoint.... C’est une forme de diplomatie de terrain, bien différente de ce que les Nations unies prévoient avec les négociations de haut niveau qui ont commencé cette semaine avec l’arrivée de l’envoyé chargé de déterminer le statut futur du Kosovo, l’ancien Président (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous