IWPR

Kosovo : Défaite glorieuse, noble retraite

| |

Il n’est pas impossible que l’offensive risquée de l’OTAN réussisse,
mais il
n’est pas certain qu’elle réussisse de la manière dont l’OTAN semble
l’espérer.

Les craintes que l’offensive aérienne de l’OTAN, destinée à prévenir une catastrophe humanitaire ne l’aggravent en réalité, se font de plus en plus fortes. L’OTAN déclare que le gouvernement serbe a relâché des criminels pour les inclure dans des groupes paramilitaires opérant au Kosovo. A Belgrade, ce qui reste de la presse indépendante indique que le commandant paramilitaire, Zeljko ("Arkan") Razmatovic a fait appel à des volontaires pour créer une nouvelle force de combat au Kosovo. Cependant il n’est pas impossible que l’offensive risquée de l’OTAN réussisse, bien qu’il ne soit pas certain qu’elle réussisse de la manière dont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous