Le Courrier des Balkans

Kolinda Grabar-Kitarović élue présidente de Croatie : les pays voisins entre attentisme et inquiétudes

| |

La victoire au second tour de la candidate conservatrice et nationaliste Kolinda Grabar-Kitarović a été accueillie avec pragmatisme dans les capitales des pays voisins. Le retour de la droite dure, qui entend désormais déloger les sociaux-démocrates du pouvoir à l’occasion des législatives d’ici un an, suscite cependant des craintes, notamment à Sarajevo et à Belgrade.

Par Rodolfo Toè (Sarajevo), Jean-Baptiste Kastel (Belgrade) et Laurianne Systermans (Ljubljana) En Bosnie-Herzégovine, les réactions à l’élection de la candidate du HDZ au poste de présidente de la république croate sont partagées. D’une part, la presse rappelle comment l’élection de Kolinda Grabar-Kitarović n’aurait pu avoir lieu sans les milliers de voix, déterminantes, des citoyens croates de Bosnie-Herzégovine. Le débat sur la participation de ces citoyens bosniens à des scrutins dans un pays tiers est relancé. Retrouvez notre dossier : Présidentielle en Croatie : la candidate du HDZ l’emporte sur le fil Grabar-Kitarović, lors de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous