Kemal Monteno, le Roy Orbison de Bosnie-Herzégovine

|

Kemal Monteno est mort le 21 janvier 2015 des complications d’une transplantation de rein. Né en 1948 d’un père italien et d’une mère bosniaque, il avait commencé sa carrière de chanteur tout jeune, dès le milieu des années 1960. Lidija, sa première chanson gravée sur microsillon, date de 1967. S’en était suivi près de 50 années de succès, de la Yougoslavie titiste à la Bosnie-Herzégovine d’après-guerre. Depuis la fin des années 1990, il souffrait d’un diabète qui l’avait lourdement handicapé. Son titre le plus célèbre reste sans aucun doute Sarajevo Ljubavi Moja (Sarajevo, Mon Amour), un hommage à sa ville de cœur. Ses ballades pop nostalgiques chantées de sa voix franche et douce lui avaient valu le surnom de « Roy Orbison bosniaque ». Balkanophonie lui rend hommage avec une sélection forcément subjective de 12 chansons piochées dans sa longue discographie.