Karavan

Femmes en Albanie, un long chemin reste à parcourir

| |

La position officielle albanaise envers la question des femmes reflète le niveau de culture général de notre société qui est malheureusement très bas, malgré le nombre important de personnes qui ont fait des études.

Par Diana Culi, présidente du Forum des femmes d’Albanie La condition des femmes laisse les hauts fonctionnaires albanais indifférents. Pour eux, la question ne se pose même pas. Pour l’État, les réformes entreprises, conformes aux normes occidentales, vont dans le bon sens et ne sauraient être discriminatoires à l’égard des femmes. Le parlement albanais a d’ailleurs ratifié l’ensemble des conventions des Nations Unies et du Conseil de l’Europe ayant attrait à la condition féminine. Il y a quelques années, un conseil pour la parité a même été crée, inspiré des modèles occidentaux. Cependant, cet organisme, au statut mal défini, semble avoir été (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous