Monitor

Croatie/Serbie : Les martyrs et les révoltés

| |

Nous ne devons plus passer sous silence la position des Serbes en Croatie suite
à la guerre entre la Serbie et la Croatie et ses conséquences. Je trouve non
seulement nécessaire, mais aussi obligatoire d’aborder ce sujet en tant
qu’intellectuel croate, en tant que Slave et en tant que citoyen européen.
J’ajouterais en tant que cosmopolite tout en sachant que ce mot n’a pas dans
notre région cette signification noble qui luiest attribuée par la partie plus
progressive du monde.

Par Predrag Matvejevic (discours à la conférence de la Société serbe d’éducation). L’Europe a longtemps piétiné dans la recherche d’une prise de position par rapport aux minorités et de la définition des minorités nationales, ethniques, religieuses, politiques, culturelles et esthétiques. Aujourd’hui, dans la partie plus développée du monde, les droits des minorités et leur respect représentent la mesure de la démocratie. Je citerai l’exemple donné, après la deuxième guerre mondiale, par le philosophe français Jean Paul Sartre et qui concerne la question juive : "Aucun Français ne sera libre tant que un seul Juif au monde aura peur… L’antisémitisme fait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous