AIM

Bosnie : Seule la SFOR est prête à la guerre

| |

Les puissantes forces terrestres et aériennes de la SFOR protègent la
paix en Bosnie-Herzégovine mais l’intervention de l’OTAN en
Yougoslavie
amène à se poser la question d’une possible remise en cause des acquis
de Dayton. Cette question n’est pas sans fondement, car un pays voisin
est bombardé et qu’un tel voisinage est en général porteur d’un
grand
risque. Cela est d’autant plus vrai que l’on sait que, dans ce conflit
armé, la population de la République Serbe de Bosnie est en grande
majorité du côté de la Yougoslavie.

La protection de la paix Depuis le début de l’intervention de l’OTAN en République Socialiste de Yougoslavie, une certaine inquiétude existe dans la Fédération de Bosnie-Herzégovine (une joie maligne aussi, mais dans une moindre mesure). Les rumeurs d’une mobilisation dans les deux entités de Bosnie-Herzégovine ont contribué à jeter " de l’huile sur le feu ". Celles-ci ont été démenties par les autorités compétentes mais une partie de l’opinion publique a cependant l’impression que les évènem ents voisins amènent un renforcement des préparatifs de guerre. Ainsi, le commandant de la SFOR, le général Montgomery Meigs et le commandant en chef des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous