Dani

Bosnie-Herzégovine : six prisonniers extradés en dépit du droit

| |

Cela fait cinq jours à peine que la Bosnie-Herzégovine (BiH) est admise au
Conseil de l’Europe que déjà la Convention européenne des droits de l’Homme
et la constitution de Dayton sont bafouées avec la déportation du soi-disant
« groupe algérien ». La volonté de la coalition des partis croates et
musulmans (HDZ-SDA) a été accomplie. Les représentants politiques locaux ne
sont pas les seuls à avoir enfreint les principes démocratiques. Ils ont été
aidés en cela par les délégués de la communauté internationale présents en
BiH.

Par Vildana Selimbegovic et Esad Hecimovic Notre journal a essayé d’enquêter sur cette affaire, en posant sept questions vitales pour la bonne compréhension des événements : * Que faisait à Sarajevo le fameux « colonel de la CIA » ? * Qui a accepté de collaborer avec le général américain Sylvester ? * Pourquoi, dans le processus d’extradition, la présidence de la BiH a-t-elle été ignorée ? * De qui Iviva Misic a-t-il peur ? * Quelle est la nature des menaces mentionnées dans des transcriptions qui seraient aux mains des Américains ? * Depuis quand Christopher Hoh est-il un expert juridique international ? * A qui sont destinées les intimidations (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous