AIM

Bosnie : Comprendre le problème du déminage

| |

En essayant d’attraper un ballon qui avait bondi dans les buissons de la
cour
d’une maison presque entièrement détruite, M.I., un petit garçon, a
posé le
pied sur une mine non désamorcée et perdu ses deux jambes. Aujourd’hui
, il
passe ses journées assis dans l’herbe en regardant tristement ses amis
jouer au
ballon et courir dans le champ.

Par Rubina Cengic à Sarajevo. On estime qu’actuellement il y aurait, en Bosnie Herzégovine (BH), 1 million de mines non désamorcées qui pourraient exploser dans les cinquante ans à venir si elles ne sont pas retirées. Jusqu’à cette année, il se produisait chaque mois jusqu’à 50 accidents dus aux mines, c’est-à-dire à l’explosion de mines dissimulées en BH. Cela signifie pratiquement deux explosions par jour. A cette date, plusieurs centaines de personnes sont mortes et de très nombreuses autres ont été blessées lors de ces accidents. Selon les statistiques, il se produirait actuellement 10, ou moins, accidents semblables par mois. En BH, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous