Svijet

Bonsie-Herzégovine : Des drapeaux pour les fascistes

|

En regardant, (à la télé, il y a quelques jours) la marée de drapeaux rouges
flottant dans les rues de Paris et de Rome pendant les manifestations qui
défendaient Slobodan Milosevic, cet homme dont le nom est sur la liste
officielle des criminels du tribunal de La Haye, je me suis senti très, très
malheureux.

Est-il possible que la gauche européenne, aujourd’hui, après dix ans de terrorisme sanglant perpétré par cet homme sur le territoire de l’ex-Yougoslavie, ne puisse reconnaître les formes les plus classiques du fascisme, et même la pure folie d’Hitler et de Mussolini. Que doit donc faire de plus Milosevic pour qu’ils comprennent qu’il n’est pas " un communiste qui essaie se sauver la Yougoslavie " mais un fasciste qui, dans son insatiable ambition, a d’abord causé l’effondrement de la Yougoslavie en décidant de ramasser tout ce qui pouvait marcher dans son projet de " Grande Serbie " et puis à commencer à " avoir très envie " de nouveaux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous