Dnevni Avaz

Autoroutes en Bosnie : qui va passer par la case péage ?

| |

Le Tribunal de Sarajevo vient d’interdire tout paiement à la SCT, l’entreprise slovène de BTP chargée de construire la rocade de Sarajevo. Les sous-traitants bosniens demandent à être directement payé par la direction nationale des routes car ils craignent que la SCT, en faillite, n’utilise l’argent qui leur est dû pour éponger ses dettes.

Par G.Mrkić Le Tribunal de Sarajevo a provisoirement interdit à la Direction des routes de Bosnie-Herzégovine de payer SCT, l’entreprise publique de BTP slovène, engagée dans la construction de de la rocade de Sarajevo. 
 Cette mesure a été prise par le Tribunal à la suite de la demande d’un grand nombre d’entreprises qui ont travaillé comme sous-traitants, à qui la SCT doit environ 12 millions de marks convertibles (environ 6,1 millions d’euros). La direction des routes de Bosnie-Herzégovine a depuis longtemps rompu son contrat avec la SCT, depuis que l’entreprise s’est déclarée en faillite fin décembre 2010. Toutefois, les représentants des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous