Voyage au Liberland : une utopie libertarienne entre Croatie et Serbie

| |

Le Liberland, c’est cet État fantoche proclamé en 2015, revendiquant une île non inscrite au cadastre sur la rive croate du Danube… Mais l’utopie d’apparence potache cache en réalité un projet libertarien reposant sur une idéologie très structurée. L’écrivain Timothée Demeillers a effectué un long « voyage au Liberland ». Entretien.

Propos recueillis par Jean-Arnault Dérens Journaliste et écrivain, Timothée Demeillers a notamment publié Demain la brume (Asphalte éditions, 2020). Il signe avec Grégoire Osoha Voyage au Liberland. Gloire et déboire d’une aventure libertarienne au cœur de l’Europe, aux éditions Marchialy. Le Courrier des Balkans (CdB) : Pourquoi partir en voyage au Liberland ? Timothée Demeillers (T.D.) : Nous n’étions pas loin quand cette histoire a commencé, à Vukovar, à une quarantaine de kilomètres de l’île danubienne de Gornja Siga, le territoire revendiqué par le Liberland, et on s’est dit que cela valait le coup d’aller voir, d’autant que le président Vít (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous