Transition énergétique : la Roumanie mise sur les petits réacteurs nucléaires

| |

Réduire les émissions de gaz à effet de serre et réduire la dépendance au gaz russe. L’enjeu est géopolitique autant qu’environnemental. La Roumanie mise sur le nucléaire et la technologie américaine des « petits réacteurs modulaires ».

Par Florentin Cassonnet Les premiers « petits réacteurs modulaires » (PRM) d’Europe pourraient être construits en Roumanie. Selon l’accord signé début novembre entre la compagnie nationale roumaine Nuclearelectrica et l’entreprise américaine NuScale, en marge de la COP26 à Glasgow et sous l’égide du Président roumain Klaus Iohannis et de son homologue américain Joe Biden, le contrat porte sur six petits réacteurs modulaires de 77 MW, soit 462 MW au total, et la nouvelle centrale devrait être opérationnelle « en 2027 ou 2028 », selon le communiqué de presse. La Maison Blanche a annoncé que ce projet devrait créer 3700 emplois aux États-Unis et en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous